Film – « Argo » vu par Wisa

argo_affiche« Argo » est le troisième film réalisé par Ben Affleck. Il est basée sur l’histoire vraie de six américains qui doivent fuir l’Iran en pleine révolution, en se faisant passer pour une équipe de cinéastes canadiens. Ente reconstitution historique, drame et satire du monde du cinéma, le pari était risqué, mais le résultat est plus que convaincant. Découvrez ce film à travers un résumé du début, une partie critique, la bande-annonce et des bonus.

Résumé du début

Après une entrée en matière qui revient sur l’histoire contemporaine de l’Iran et la raison de la haine de certains iraniens envers les américains.

On est dans l’ambassade des USA juste avant que les révolutionnaires ne l’envahissent et ne retiennent en otage les américains qui s’y trouvent, tous sauf six qui parviennent à prendre la fuite et trouvent refuge chez l’ambassadeur du Canada. Ils sont présentés comme des invités de l’ambassadeur et comme des canadiens, mais ils leur est impossible de sortir, sous peine d’être arrêté voire pire.

Aux Etats-Unis, la CIA cherche un moyen de faire sortir du pays les 6 « invités » avant qu’il ne soient repérés ou dénoncés. Première solution envisagée, leur faire rejoindre la frontière turque à vélo, pour éviter les contrôles sur les routes. Après réflexion, Tony Mendez, spécialiste de l’exfiltration, propose de les faire passer pour une équipe de cinéma canadienne venue chercher des décors exotiques pour un film de science-fiction.

Le film vu par Jecitemuli

On est projeté en plein dans la fin des années 70, ça rappellera des souvenirs à ceux qui était déjà né (comme moi ^^).
À la fois mission sauvetage des plus risquées et satire d’Hollywood, deux genres très différent et difficile à mélanger, mais ça fonctionne. Le contrat est rempli et le résultat est juste une immersion dans une histoire d’autant plus incroyable qu’elle est vraie.

On est plongé dans l’histoire et on ne décroche plus. Et même si on connaît la fin, on ne peut que ressentir le stress des « invités », au milieu de cette foule de révolutionnaires avides de vengeance envers l’Amérique, dont la seule protection est leur identité de cinéastes canadiens venus tourner un film de science-fiction nommé Argo.

Je n’ai pas pu m’empêcher de noter cette petite réplique :
Tony Mendez (Ben Affleck, acteur et réalisateur du film): « Est-ce qu’il est possible d’apprendre le métier de réalisateur à quelqu’un en une journée ?
John Chambers (John Goodman) – Un macaque pourrait apprendre le métier de réalisateur en une journée ! »
Si ça ce n’est pas de l’autodérision!

Vous pourrez voir à la toute fin du film une petite référence personnelle du réalisateur : les figurines Star Wars. Comme Ben Affleck l’a raconté dans une interview, il avait 8 ans quand ces événements ont réellement eu lieu et il passaient tout sont temps à jouer avec ses figurines Star Wars. Il était certainement loin d’être le seul.

Durant le générique, on peut voir des photographies des véritables événements et protagonistes qui alternent avec les images du film et on constate à quel point elles sont proches. Il en va du même pour le choix du casting, Bryan Cranston, John Goodman, Alan Arkin, Kyle Chandler et les autres ont aussi été choisi pour leur ressemblances avec les personnages qu’ils doivent incarner à l’écran.

Vous l’aurez compris, « Argo » est un film à voir absolument. Ben Affleck confirme, après « Gone Baby gone » et « The Town » qu’il fait partie des meilleurs réalisateurs du moment. Son prochain film comme réalisateur pourrait se faire avec son vieux complice Matt Damon et devrait être un biopic sur Whitey Bulger, un chef de gang de Boston dans les années 70.

La bande-annonce

Le film en DVD, Blu-ray et VOD

En espérant, cet article vous avoir donné envie de voir ou revoir ce film, mais n’oubliez pas que le meilleur avis est celui que l’on se fait soi-même!

Avec mots-clefs , , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>